Patrimoine Oléronais

Le fleuron de l'Ile d'Oléron est bien entendu l'huître Marennes Oléron. Les deux espèces principales sont l'huître plate et l'huître creuse.

L'huître plate, très fine, hermaphrodite et vivipare, est connue localement depuis l'époque gallo-romaine et dès lors, fut récoltée par cueillette ou par dragage. Elle figura sur la table de Louis XIV. Presque anéantie vers 1920 à la suite d'une maladie, cette espèce subsiste en petite quantité dans le Bassin Marennes Oléron.

 

Plus charnue et de goût très différent, l'huître creuse est unisexuée et ovipare, et elle est moins sensible aux intempéries. Originaires du Japon ou du Canada, les huîtres creuses ont remplacé les Portugaises depuis que la maladie acheva de ravager à nouveau les parcs en 1971. Celles-ci ont été introduites accidentellement en 1968. A la suite d'une tempête, un navire "le Morlaisien", commandé par le capitaine Patoiseau, en provenance du Portugal, fit une escale trop prolongée en Gironde. Sa cargaison d'huîtres dût être jetée à la mer. Les survivantes, ayant essaimé, s'imposèrent dans la plupart des élevages.

 

De nombreux producteurs vous proposent leurs huîtres tout au long de l'année. Tout simplement nature ou avec un tour de moulin à poivre avec du pain et du beurre, les huîtres Marennes Oléron sont tout simplement un régal !

Le contenu Google Maps ne s'affiche pas en raison de vos paramètres des cookies actuels. Cliquez sur la politique d'utilisation des cookies (Fonctionnels) pour accepter la politique d'utilisation des cookies de Google Maps et visualiser le contenu. Pour plus d'informations, consultez la politique de confidentialité de Google Maps.